COVID-19

Ski et remontées mécaniques : Protocole applicable pour la saison d'hiver 2021/22

Le gouvernement français a publié jeudi 18 novembre, le protocole national qui sera appliqué sur les remontées mécaniques de montagne, pour la saison d'hiver 2021/2022. Les 250 domaines skiables français ont désormais une feuille de route claire pour ouvrir et accueillir les passionnés de ski et les vacanciers qui attendent avec impatience de gouter à nouveau aux joies de toutes les glisses sur neige.
Voici en détail le protocole qui s'applique sur les domaines skiables cet hiver, susceptible d'évolutions.

image

Masque et distanciation (modification au 1er janvier 2022)

Le port du masque est rendu obligatoire dès l'âge de 6 ans dans l'ensemble des remontées mécaniques ainsi que dans les files d'attente. Seuls les téléskis et tapis roulant pourront, éventuellement, être exonérés du port du masque lorsqu'ils sont empruntés par un seul usager à la fois.


Les skieurs ont l'obligation de porter un masque chirurgical ou un masque en tissu de catégorie 1 (certification AFNOR SPEC S76-001). Concernant les tours de cou, seuls ceux qui sont filtrants et homologués seront autorisés comme alternative aux masques. Très pratiques au ski et adaptés à ce protocole, les tours de cou homologués permettent d'être mis et enlevés sur le nez en quelques secondes.
Les skieurs devront respecter dans les files d'accès, une distance entre les personnes ou groupes de personnes voyageant ensemble.
L'application des gestes barrière s'impose sur l'ensemble du domaine skiable. Les exploitants de remontées mécaniques mettront du gel hydroalcoolique à disposition aux endroits pertinents. Le port du masque reste également soumis aux décisions des préfectures dans l'ensemble de la station.
Le masque n'a pas besoin d'être porté pendant la pratique du ski.

Application du pass vaccinal (modification au 24/01/2022)

Le passe sanitaire a été instauré par la loi du 31 mai 2021, étendu par la loi du 5 août 2021 à de nombreuses activités de la vie quotidienne et prolongé si nécessaire jusqu'au 31 juillet 2022 par la loi du 10 novembre 2021, est remplacé par un passe vaccinal pour les personnes de 16 ans et plus par la loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique publiée au Journal officiel du 23 janvier 2022.

Le passe vaccinal consiste à présenter, au format numérique (via « Mon carnet » de l'application TousAntiCovid ) ou papier, une preuve sanitaire, parmi les 3 suivantes (une de ces 3 preuves suffit) :

  • Le certificat de vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet (dose de rappel effectuée dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui y sont éligibles).
  • Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement du Covid, de plus de 11 jours et de moins de 6 mois.
  • Le certificat de contre-indication à la vaccination .

Sauf exception, le passe vaccinal n'intègre plus comme preuve le résultat d'un test de dépistage Covid-19 négatif.

À noter : les adolescents de 12 à 15 ans ne sont pas soumis au passe vaccinal. Dans les lieux où le « passe vaccinal » est exigé, ils pourront continuer à présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h.

Le pass vaccinal sera contrôlé par QR-code au moyen de l'application Tous Anti Covid Verif*. Le protocole prévoit des vérifications à but pédagogiques des personnes dans les espaces de vente des exploitants de remontées mécaniques et des contrôles réalisés dans les zones de départ des remontées mécaniques par le gestionnaire ou toute personne qu'il habilite à cet effet. En cas de non présentation du pass vaccinal, l'accès à la remontée sera refusé.

 

* L'application reconnaît les QR-Codes délivrés dans l'Union Européenne. Les autres personnes dont le QR-code ne serait pas directement reconnu par l'application peuvent aller dans les pharmacies françaises pour faire valider leur pass français dès lors qu'ils ont été vaccinés avec des vaccins reconnus par l'UE.
Plus d'informations ici: https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-vaccins/covid-19-vaccins-autorises »

Les dispositions spécifiques à la station de Gavarnie-Gèdre

Extrait des conditions générales de vente et d'utilisation

 

RESPECT DES MESURES ET REGLES SANITAIRES – DISPOSITIONS PARTICULIERES

Dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire (et dispositions suivantes éventuelles) pour faire face à l'épidémie de Covid-19, STEM INTERNATIONAL a mis en place des dispositions particulières répondant aux prescriptions sanitaires réglementaires et communique sur les mesures d'hygiène et de distanciation sociale dites « barrières ».

Tout titulaire d'un titre de transport est tenu de respecter ces prescriptions réglementaires et mesures sanitaires. A ce titre, le titulaire s'oblige notamment à respecter les consignes tant écrites que verbales le cas échéant (et les pictogrammes les complétant) qui lui seront transmises et dispensées par STEM INTERNATIONAL et par son personnel, en amont comme au cours de sa présence sur site et de l'accomplissement de la prestation.

Le port du masque est obligatoire dès l'âge de 6 ans pour emprunter les télésièges de la station (y compris dans les files d'accès). Seuls les téléskis pourront être exonérés du port du masque (lorsqu'emprunté par un seul client à la fois).

Les usagers porteront un masque homologué, qui peut être un masque chirurgical ou un masque en tissu de catégorie 1 (certification AFNOR SPEC S76-001). Concernant les tours de cou, seuls ceux qui sont filtrants et répondant aux mêmes normes seront autorisés.


Le pass vaccinal est rendu obligatoire par la règlementation à partir de 16 ans pour accéder aux remontées mécaniques. Un pass sanitaire est exigé pour les adolescents de 12 à 15 ans. Conformément à la réglementation en vigueur, les personnes soumises à cette obligation et ne pouvant pas présenter un pass vaccinal valide lors de la vérification se verront refuser l'accès aux remontées mécaniques.
Les décisions gouvernementales peuvent évoluer en fonction de la situation sanitaire.

 

CAS DE FERMETURE DE LA STATION POUR CAUSE DE COVID-19

Une fermeture complète de la station pour cause de Covid-19 peut donner lieu à un dédommagement du préjudice. Le client devra, pour en bénéficier, en faire la demande par mail à promo@gavarnie.com dans les 15 jours suivants la fin de validité du titre.

Sur présentation des pièces justificatives (forfaits et tickets de caisse), le dédommagement peut prendre les formes suivantes, au choix du client :

  • Soit d'un avoir à utiliser sur la saison en cours ou sur la saison suivant la saison en cours.
  • Soit d'un remboursement différé des journées non utilisées, calculé de la manière suivante :
    • Forfait 1 jour individuel : prix du titre de transport
    • Forfait plurijournalier : prix du pack divisé par le nombre de journée.

 

FORFAIT SAISON H&G ET COVID 19

Les forfaits saison H&G pourront faire l'objet d'un dédommagement, sur présentation de justificatifs (paiement, justificatif de domicile) dans les cas suivants :

  • en cas de fermeture complète des stations de Gavarnie-Gèdre et de Hautacam pour cause de Covid-19 supérieure à 8 jours consécutifs
  • si le détenteur d'un forfait saison H&G est dans l'impossibilité de se rendre dans les stations pour motif de confinement local ou national, décidé par les autorités compétentes et en lien avec la Covid-19 supérieure à 8 jours consécutifs.

Il prendra la forme d'un remboursement différé au prorata du nombre de journées de fermeture/de confinement. Le prix de la journée est calculé de la manière suivante :

  • Forfait individuel : prix du titre de transport divisé par le nombre de journées d'ouverture théorique (86 jours)
  • Forfaits familles : prix du pack divisé par le nombre de journées d'ouverture théorique (86 jours).

En cas de remboursement pour non ouverture des stations de Gavarnie-Gèdre et de Hautacam pour l'intégralité de la saison, les gratuités dans les stations partenaires ne seront pas accordées.

La mise en isolement du détenteur ou d'un membre de sa famille liée à la Covid-19 ne pourra être prise en compte dans le calcul du remboursement.

Les forfaits saison qui ont fait l'objet d'une tarification particulière soumise à la signature d'une convention ne donnent pas droit à un dédommagement.

L'usager ne saurait prétendre à une quelconque somme ou prestation excédent cette indemnisation.